Thérapie comportementale et cognitive

La thérapie comportementale et cognitive (TCC)

1. Qu'est-ce que la TCC ?

La thérapie cognitivo comportementale (TCC) est une thérapie courte et scientifiquement prouvée qui se concentre sur l’interaction entre les pensées, les émotions et les comportements.

Elle implique une pratique interactive basée sur la « cognition », c’est-à-dire les pensées et les croyances parfois erronées et négatives à leur sujet. Toutes ces perceptions négatives peuvent provoquer un état de souffrance et un comportement névralgique (phobie, TOC, dépendance…) chez le patient.

La TCC s’appuie sur une relation directe entre le thérapeute et le patient. La thérapie vise alors à soulager la douleur du patient en l’aidant à rendre ses pensées et ses comportements plus positifs envers lui-même. 

EFFICACITÉ DE LA TCC

L’efficacité des thérapies cognitives et comportementales (les TCC) obtiennent des taux de réussite de l’ordre de 80% à 90%.

80 thérapies sur 100 0

2. Le principe de la TCC

Le fondement de la thérapie cognitive et comportementale se trouve dans l’apprentissage de nouveaux comportements, à partir d’un schéma de pensées plus positives. Pour cela, la TCC s’appuie sur différentes techniques qui visent à identifier les mécanismes à l’origine de ses difficultés (ex anxiété) qui peuvent être source de détresse psychique.

Pendant la séance, et avec l’aide du thérapeute, le patient essaye d’identifier et de comprendre ses pulsions « cognitives » afin d’adapter son comportement. Cette pratique repose sur une analyse fonctionnelle du problème avec la mise en évidence des déclencheurs qui peuvent provoquer un comportement compulsif.

Ensuite, une fois le problème trouvé, et en lien étroit avec le thérapeute, l’élaboration d’objectif est nécessaire. Ce qui sous-entend pour le patient de se retrouver dans des situations phobogènes.

Ainsi, la TCC vise à surmonter progressivement les symptômes débilitants, tels que les rituels, les vérifications, le stress, les TOC, etc. Néanmoins c’est en combattant ces symptômes, que la TCC accompagne le patient dans l’apprentissage de nouveaux comportements pour faire face à ces difficultés.

3. La TCC est utile pour quel
type de pathologie ?

Les thérapies comportementales et cognitives (TCC) concernent tout type de personne en détresse qui souhaite retrouver un style de vie normal et motivé pour s’investir pleinement dans des plans de traitement qui nécessitent une participation pendant et entre les séances.

La thérapie comportementale et cognitive (TCC) est utilisée pour soigner différentes pathologies telles que :

 

Les troubles anxieux et phobies

TOC, phobie spécifique, phobie sociale, trouble de panique, agoraphobie et anxiété généralisée) que l’on peut complémentariser avec un traitement médicamenteux.

Les troubles de l’humeur

(trouble dépressif et bipolaire) que l’on peut aussi complémentariser avec un traitement médicamenteux, si nécessaire.

Les troubles de la personnalité

(schizophrénie et déréalisation) et troubles liés au développement social.

Les troubles de dépendance

(la boulimie, le tabagisme, l'alcoolisme et même des problèmes sexuels) peuvent également être traités par la TCC.

4. Vers le chemin de la guérison

Selon l’agenda préétabli entre le patient et le thérapeute, la séance dure généralement de 45 minutes, au cours de laquelle, les deux parties discutent des thèmes et des stratégies qui seront mis en œuvre lors de la séance. Même en dehors de la consultation, l’objectif est de rester en contact et de déterminer les expositions que le patient devra réaliser. Voici comment se déroule le processus de la guérison en TCC :

Étape 1 :

LA COMPRÉHENSION

Rappelons-nous qu’une thérapie comportementale et cognitive se veut interactive, pédagogique et collaborative. C’est l’une des clés fondamentales qui permettent au patient de guérir.

Avant toute chose une TCC commence par une analyse fonctionnelle du problème. Elle met en évidence, en lien avec le patient, ce qui se passe dans les situations stressantes (anxiété, émotion, conflit…), notamment comment leurs émotions, pensées et comportements sont renforcés.

Cette analyse permet d’identifier tous les mécanismes problématiques, et permet d’adapter la stratégie de traitement si besoin. L’analyse est une étape essentielle à la TCC, elle est réalisée au début de la thérapie.

Étape 2 :

EXERCICES ET EXPOSITIONS

Les exercices et les expositions sont pour chaque trouble différent et évalués :

    • Exercices comportementaux → Apprendre de nouveaux comportements.
    • Exercices cognitifs  Apprendre à modifier, construire et stabiliser ses pensées.
    • Exercices corporels → Apprendre à se détendre mentalement et physiquement.

Grâce aux résultats des exercices réalisés pendant et entre les séances, le thérapeute évalue les progrès afin de déterminer la durée du traitement TCC.

Étape 3 :

LA DURÉE D’UNE TCC

La TCC est une thérapie de courte et moyenne durée de trois à six mois, maximum.

Néanmoins il n’est pas rare de constater que, en fonction de l’ancienneté et de là gravite du trouble, le thérapeute prolonge la durée de la thérapie sur une période plus longue.

Pour une consultation comptée environ 60-70€ par consultation. Bien évidemment le prix varie en fonction du thérapeute et de la ville.

Register

Have an account?